L’oeil : un organe essentiel

L’œil représente l’organe sensoriel de la vision.
Ce sens nous confère la capacité de capter la lumière mais également de distinguer les formes et les couleurs, pour ensuite analyser et interagir avec notre environnement.
L’œil est un organe complexe qui se compose de deux segments, constitués eux-mêmes de diverses structures.

Nous citerons ici les principales :

Segment antérieur :

La cornée
Le cristallin

Segment postérieur :

La rétine

Ces 3 structures oculaires possèdent un rôle majeur dans la vision. 

schema oeil segment antérieur postérieur

La cornée

La cornée est une lentille sphérique transparente dont la fonction consiste à capter et à focaliser les rayons lumineux sur la rétine (tout comme le cristallin).
Véritable porte d’entrée des rayons lumineux, la cornée représente, par analogie, la « fenêtre de l’œil » ; elle filtre la lumière tout en protégeant l’œil.


Le cristallin

Le cristallin est une lentille biologique biconvexe, transparente et élastique.
Son élasticité lui confère un pouvoir de convergence variable qui, par le jeu de l’accommodation, rend possible le passage de la vision de près à la vision de loin, ainsi que la mise au point des images sur la rétine.
Pour remplir cette tâche, la forme du cristallin se modifie grâce à l’action de muscles spécifiques qui s’adaptent naturellement à l’objet observé.
En langage photographique, le cristallin symbolise le système « autofocus » d’un appareil photo, permettant une mise au point automatique.
La perte d’élasticité du cristallin conduit à la presbytie.
La perte de transparence du cristallin conduit à la cataracte.

La cornée et le cristallin fonctionnent comme deux lentilles optiques, destinées à faire converger ou diverger la lumière, formant ainsi l’image dans le fond de l’œil : sur la rétine.


La rétine

Organe neurosensoriel, la rétine centralise les cellules nerveuses photoréceptrices qui concourent à la transformation de l’onde lumineuse en impulsions électriques, pour traiter les images.
Par analogie, si l’œil était un appareil photo, la rétine en serait la pellicule.
La rétine réceptionne l’image pour ensuite la transmettre au cerveau, via le nerf optique.
L’image sur la rétine est nette seulement dans une zone centrale appelée : la macula.

C’est au niveau de la macula que s’effectue la vision centrale. Celle-ci est nécessaire à la vision fine (lecture, écriture, perception des détails et des couleurs…). La macula, située au centre de la rétine dans l’axe optique, représente le point essentiel de la vision. Bien que de petite taille, elle n’en demeure pas moins primordiale : si elle n’occupe que 3 % de la surface de la rétine, elle transmet 90 % de l’information visuelle.

La mesure de la vision maculaire s’exprime le plus souvent en dixièmes. C’est l’Acuité Visuelle (AV). Les 97 % de la surface rétinienne restante (extra-maculaires) sont dévolus à la vision périphérique que l’on évalue en mesurant le champ visuel.