La vue et l’âge

Vous comptez sur votre vue pour profiter pleinement de la vie, cependant à l’approche de la quarantaine ou de la cinquantaine, il se peut que votre vision commence à changer.

Avec l’âge, le cristallin perd de son élasticité et les yeux ont plus de mal à se concentrer sur des objets situés à proximité. Il se peut également que vous ayez besoin de davantage de lumière pour voir. Vous pouvez par ailleurs avoir plus de difficultés à distinguer les nuances de bleu et de vert. Tous ces signes caractérisent un problème de vue appelé presbytie. Ce problème de vue est tout à fait naturel et concerne la grande majorité de la population. Il s’agit simplement d’une nouvelle étape dans le développement de vos yeux. Beaucoup de personnes, à cet âge, ont recours à une correction de la vue.

lumiere

La lumière et à l’oxygène sont indispensables au bon fonctionnement de notre vision. Néanmoins cette exposition est aussi à l’origine de production de radicaux libres au niveau de la rétine.

En temps normal, ces radicaux libres sont neutralisés par l’organisme grâce à des systèmes dits antioxydants. Mais sous l’action de différents facteurs (âge, pathologie, carences nutritionnelles, etc…) un déséquilibre peut se produire entre production et élimination de ces radicaux libres. Or, les radicaux libres sont des molécules instables – s’ils ne sont pas contrôlés, ils risquent de provoquer des lésions cellulaires (stress oxydatif) au niveau de la rétine susceptibles d’entrainer de graves problèmes de vue.

De nombreuses études scientifiques ont montré que les vitamines antioxydantes et certains minéraux aident à protéger les cellules du stress oxydatif. La cataracte, quant à elle, est une conséquence naturelle du vieillissement. Le cristallin de l’œil nous aide à voir les personnes et les objets à différentes distances. Avec l’âge, les changements subis par le cristallin peuvent entraîner le développement de la cataracte ou une perte de la clarté du cristallin. Étant donné que le cristallin n’est plus aussi transparent qu’auparavant, l’œil ne peut pas traiter correctement la lumière. Il devient opaque et empêche la lumière de traverser l’œil jusqu’à la rétine.

gelule-poisson2

Bien que ces problèmes visuels liés à l’âge ne puissent pas être évités, il est cependant possible de prendre quelques mesures afin de ralentir leurs développements. Les facteurs augmentant les risques sont notamment le tabagisme, l’hypertension artérielle, l’obésité, une alimentation déséquilibrée ou carencée et l’abus d’alcool. Vous pouvez également ralentir le développement de maladies oculaires en protégeant vos yeux des rayons du soleil.

Voir les dix commandements pour mieux préserver votre vue

A partir de 45 ans

Risque : PRESBYTIE

Structure oculaire touchée : le cristallin

Impact sur la vision : Difficulté à voir de près

A partir de 50/65 ans

Risque : Dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)

Structure oculaire touchée : la macula (rétine)

Impact sur la vision : Perte de la vision centrale

A partir de 65/70 ans

Risque : CATARACTE

Structure oculaire touchée : le cristallin

Impact sur la vision : Baisse progressive de la vue. Sensibilité à la lumière (photophobie)